AMASSA - Afrique Verte Mali
 
  Actualités Mali
 
  Les programmes en cours
 
  Les bénéficiaires
 
  Les actions
        Appui à  la structuration
        Formations
        Bourses aux céréales
        Transformation des céréales
        Diffusion de l'information
        Accès au crédit
        Les semences améliorées
        Appui à  l'entrepreunariat
        Actions particulières
 
  Les partenaires
 
  Rapports d'activités
 

Les formations

Formation des transformatrices de céréalesAMASSA - Afrique Verte Mali identifie les besoins des organisations paysannes et des transformatrices de céréales puis, en fonction des résultats, elle conçoit des modules de formation spécifiques.

  • Cours théoriques, 
  • Etudes de cas,
  • Travaux de groupes, 
  • Evaluation de la formation, 
  • Test des connaissances acquises.

Méthodologie

La pédagogie utilisée est participative (travail en sous-groupes et restitution). Les animateurs bénéficient de l’appui du responsable formation de Bamako. Les notices et supports pédagogiques, conçus par l'association et disponibles en langues locales, sont actualisés en fonction de l’évolution des OP et du contexte malien.

La durée d’une formation est de 7 jours pour les sessions d’alphabétisation et de 2 à 4 jours selon les modules techniques.

A la fin de chaque formation, une première évaluation est réalisée pour estimer les appréciations des auditeurs sur le thème. Une deuxième évaluation est effectuée quelques mois après, pour vérifier l’application du contenu des modules. Au besoin, les animateurs apportent des conseils dans les OP.

Modules

  • Alphabétisation en français ou en langues locales : niveau 1 pour les débutants (notions élémentaires)  et niveau 2 (maîtrise de la lecture et de l’écriture pour utiliser les différents documents de gestion comptabilité. Un "recyclage" permet de réviser et d’actualiser les deux premiers niveaux. 
  • Organisation et structuration des organisations paysannes.
  • Techniques de commercialisation (niveaux 1 et 2) : 
    • Niveau 1 : définition de la commercialisation et ses étapes (collecte, transport, stockage, vente), typologie des marchés et des acteurs céréaliers et des concepts de banques de céréales.
    • Niveau 2 : aspects fonctionnels de la commercialisation des céréales (évaluation des besoins, étude de marché et contrats de commercialisation.
  • Gestion / Comptabilité (niveaux 1, 2 et 3) :
    • Niveau 1 : tenue des documents de base (livre de caisse, pièces justificatives, livres d'achat, de vente, de crédit et de stock).
    • Niveau 2 : présentation des documents comptables (compte d’exploitation prévisionnel, bilan de fin d'exercice), calcul des prix de revient et des bénéfices.
    • Niveau 3 : malette SIGESCO (Simulation Gestion des Coopératives). Il s'agit d'un outil pédagogique permettant de maîtriser, grâce à des jeux de rôles, la gestion des actions céréalières. Elle est disponible en français et en langues locales.  Formation des organisations paysannes féminines en méthode participative
  • Techniques d’amélioration de la qualité des céréales :
    • Stockage, conservation, sélection des grains. 
    • Sélection des semences : pour mieux choisir les variétés en fonction de la configuration de la campagne agricole ou des zones écologiques.
  • Financement des activités Accès et Gestion du crédit avec l'intervention d'institutions de microfinance.
  • Marketing : maîtrise des coûts de production, choix des emballages appropriés, étiquetage, hygiène des produits alimentaires, segmentation en fonction des cibles. 
  • Elus communaux et sécurité alimentaire : formation-information des élus des collectivités locales sur les systèmes nationaux de prévention des crises.
  • Technologies de transformation des céréales : transformation primaire des céréales locales et bonnes pratiques de production pour certaines gammes de produits (brisures, semoule et farine de maïs, farine acidulée et potassique de mil et maïs par exemple).
  • Genre et Développement : favoriser la prise en compte des besoins et intérêts globaux et spécifiques de toutes les couches sociales en vue d’un développement durable et équitable.
  • Techniques de plaidoyer pour les leaders des OP, etc. 

Dans ce document pdf, découvrez des exemples de formations proposées par AMASSA - Afrique Verte Mali aux membres des organisations paysannes.

Formation de formateurs villageois

La formation de formateurs villageois a commencé en 2003, dans l’objectif de disposer de ressources humaines endogènes pouvant appuyer de façon permanente les groupements dans leurs activités. Cette stratégie permet de pérenniser les actions menées par AMASSA et de libérer les animateurs qui peuvent ainsi travailler auprès de nouvelles organisations paysannes.

Les compétences des animateurs sont transférées aux formateurs villageois (tous lettrés ou alphabétisés), pour assurer la pérennité du projet sur le terrain. Outre les formations techniques, les formateurs paysans suivent des sessions complémentaires sur les principes de base en matière de formation d’adultes, le cycle de formation, la rédaction de rapports d’activités et de formation.

 

S'abonner au flux RSS Site réalisé avec le concours du © UGOCOM 
Accueil