AMASSA - Afrique Verte Mali
 
  Actualités Mali
 
  Les programmes en cours
 
  Les bénéficiaires
 
  Les actions
        Appui à  la structuration
        Formations
        Bourses aux céréales
        Transformation des céréales
        Diffusion de l'information
        Accès au crédit
        Les semences améliorées
        Appui à  l'entrepreunariat
        Actions particulières
 
  Les partenaires
 
  Rapports d'activités
 

Transformation des céréales locales

Avec l'explosion démographique des centres urbains, les modes de vie changent et les citadins ont moins de temps à consacrer à la préparation des repas. Ils recherchent par conséquent des produits de qualité et prêts à cuire. La demande augmente et le potentiel du marché est réel, surtout en milieu urbain.

L’artisanat alimentaire est essentiellement occupé par les femmes, principales actrices de la transformation et de la commercialisation. Des produits variés sont élaborés à partir des différentes céréales locales (mil, sorgho, fonio, maïs…) : semoules et couscous, farines granulées pour bouillies, bouillies, galettes et biscuits…

Groupement de transformatrices au MaliAMASSA - Afrique Verte Mali accompagne la professionnalisation d'environ 90 organisations regroupées en associations ou travaillant de façon individuelle. En 2008, suite aux appuis des animatrices sur Bamako, Kayes et Koutiala, toutes les structures, à l’exception de 5 minoteries de Koutiala (sur 9), ont le statut de coopérative et tiennent leurs réunions. A Bamako, les 45 UT sont regroupés dans l’Union des Coopératives, Associations et Entreprises Féminines transformatrices du District de Bamako qui dispose d’un CA opérationnel. A Koutiala, les 6 associations féminines et les 9 minoteries font partie de « l’Union des producteurs et transformateurs de céréales de Sikasso et Koutiala ». A Kayes, les associations féminines transformatrices de céréales sont regroupées depuis plusieurs années au sein d’une fédération. A Mopti, 14 unités sont accompagnées.
Amassa travaille aussi en partenariat avec MISOLA (farines infantiles enrichies).

Outre les formations relatives à la structuration, à la gestion/comptabilité, aux principes coopératifs, aux procédures d’accès aux crédits, AMASSA - Afrique Verte Mali mène les activités suivantes : 

  • Formations théoriques dans les centres d'information de l’association (technologie de transformation, marketing...).
  • Séances pratiques et appui conseil sur le site de production des unités de transformation (hygiène, qualité, emballage et étiquetage...)
  • Promotion des produits en aidant les groupements à participer bourses aux céréales et aux foires commerciales nationales et dans la sous région.  
  • Appui dans le domaine du crédit et de l’information des transformatrices.

 

Stand des transformatrices accompagnées par AMASSA Afrique Verte lors de la FIARA de Dakar 2005Les foires commerciales

Dans le cadre de la promotion des produits transformés, es UT du réseau au Mali ont participé à différentes manifestations commerciales, notamment :

  • A la FIARA de Dakar  (Foire Internationale de l’Agriculture et des Ressources Animales, du 28 février au 5 mars 2008), les transformatrices ont vendu plus de 6 tonnes de produits, pour une valeur de 5.866.000 FCFA.

  • Au SIAGRI (Salon de l'Agriculture de Bamako), en avril, deux transfrmatrices appuyées par Afrique Verte ont pu écouler près d'une tonne de produits céréaliers transformés.

Grâce à la professionnalisation de la transformation :

  • L'activité devient pour les promotrices un métier durable et générateur de revenus, qui favorise l’amélioration de leur statut socio-économique.
  • La transformation représente un nouveau débouché pour les producteurs et valorise les céréales locales.
  • Les céréales transformées, rapides à préparer, séduisent de nouveaux clients qui n'ont plus le temps de cuisiner les plats traditionnels mais qui restent attachés aux céréales locales. 
  • La transformation permet de regagner des parts de marché sur les importations et contribue à la souveraineté alimentaire.
  • L'approvisionnement des zones urbaines renforce également la sécurité alimentaire nationale. 

 

S'abonner au flux RSS Site réalisé avec le concours du © UGOCOM 
Accueil