AMASSA - Afrique Verte Mali
 
  Actualités Mali
 
  Les programmes en cours
 
  Les bénéficiaires
 
  Les actions
        Appui à  la structuration
        Formations
        Bourses aux céréales
        Transformation des céréales
        Diffusion de l'information
        Accès au crédit
        Les semences améliorées
        Appui à  l'entrepreunariat
        Actions particulières
 
  Les partenaires
 
  Rapports d'activités
 

Système d'approvisionnement en semences améliorées


 
Au démarrage du programme en janvier 2007, le projet a mis en place 30 banques de semences dans 3 communes du cercle de Douentza, région de Mopti, pour faciliter l’approvisionnement des producteurs en semences de qualité. Au total 100 tonnes de semences ont été distribuées, dans 30 villages. Les responsables du projet et les membres des comités de gestion des banques ont convenu d’inscrire cette action dans une logique de développement et de durabilité. Pour ce faire, des conditions de distribution et de remboursement ont été définies, arrêtées et acceptées par toutes les parties concernées par cette activité. Paysan dans un champ de mil, variété améliorée
En 2007, les distributions ont été faites à un taux d’intérêt de 10 % et pour un délai de reconstitution fixé au 31 janvier 2008. Suite aux campagnes de sensibilisation initiées par les responsables du projet, les opérations de reconstitution se sont déroulées de janvier à février 2008 et elles ont abouti à la collecte de 101,08 tonnes, sur 110 tonnes prévues à l’échéance soit 92% (situation au 31 mai 2008). Près de 2.000 producteurs ont exploité 8.630 ha.
La reconstitution des stocks de semences a été globalement satisfaisante grâce à l’implication de tous les acteurs. Les stocks ont été utilisés comme semence dans les villages bénéficiaires qui ont les ont appréciés.
Les stocks reconstitués ont été redistribués aux producteurs début juin 2008, pour la campagne 2008/2009, à crédit, à un taux de 10% remboursable au plus tard le 31 janvier 2009. Cependant, dans la commune de Petaka deux comités ont vendu les semences aux producteurs au comptant, étant donné les difficultés qu’elles avaient rencontrées pour la récupération en première année. Pour sécuriser les fonds, ces deux banques de semences, sous l’impulsion de l’animateur d’AMASSA Mopti, ont ouvert un compte de dépôt au niveau de la caisse associative et de crédit « Neryale » de Douentza.

 

S'abonner au flux RSS Site réalisé avec le concours du © UGOCOM 
Accueil