AMASSA - Afrique Verte Mali
 
  Actualités Mali
 
  Les programmes en cours
 
  Les bénéficiaires
 
  Les actions
        Appui à  la structuration
        Formations
        Bourses aux céréales
        Transformation des céréales
        Diffusion de l'information
        Accès au crédit
        Les semences améliorées
        Appui à  l'entrepreunariat
        Actions particulières
 
  Les partenaires
 
  Rapports d'activités
 

Appui à la structuration des organisations paysannes

La reconnaissance officielle d'une OP est la première étape de sa professionnalisation.AMASSA - Afrique Verte Mali conseille les organisations paysannes (OP) pour la vérification ou l’élaboration des statuts et règlements intérieurs. Elle joue un rôle d’intermédiaire auprès des services compétents afin d’aider les OP à obtenir une reconnaissance juridique.

La reconnaissance officielle des organisations paysannes est en effet la première étape dans leur processus de renforcement. Elle leur permet avant tout de commercer légalement et de pouvoir répondre aux appels d'offre. Elle est souvent une condition préalable pour bénéficier de l’appui d’un projet de développement et est indispensable pour que le groupement puisse accéder au crédit auprès des structures de financement.

L’association forme les membres des OP sur les principes coopératifs (élaboration des statuts, droits et devoirs des membres) et les accompagne dans leur démarche auprès des autorités pour leur reconnaissance juridique en fonction des nouvelles dispositions administratives et législatives du Mali.

Cette action de structuration à la base favorise l’adhésion des OP à des structures faîtières existantes ou la création de nouvelles unions, comme par exemple la Coopérative des producteurs et transformateurs de céréales, créée en 2005 par des OP de Koutiala.

Renforcer la structuration des OP en unions et en fédérations leur permet de faire entendre leur voix au niveau national et accéder aux marchés. Les faîtières regroupent ainsi leurs forces pour mieux défendre les intérêts des paysans, ce qui leur donne plus de poids et facilite le dialogue avec les partenaires et les décideurs. Elles accompagnent les structures membres dans la recherche de débouchés, facilitent le groupement de l’offre et de la demande, participent à l’organisation des bourses aux céréales, aux forums sur la sécurité alimentaire.

 

S'abonner au flux RSS Site réalisé avec le concours du © UGOCOM 
Accueil