AcSSA - Afrique Verte Niger
 
  Actualités Niger
 
  Les programmes en cours
 
  Les bénéficiaires
 
  Les actions
        La structuration
        Les formations
        Appui à  la commercialisation
        Diffusion de l'information
        Transformation des céréales
        Actions particulières
 
  Les partenaires
 
  Rapports d'activités
 

Actions particulières

 

Accès au crédit

ACSSA - Afrique Verte Niger aide les groupements qu’elle accompagne à accéder au crédit et à les gérer par un soutien technique ou financier. Cet appui peut prendre différentes formes : Greniers pour le stockage des céréales

  • des formations appropriées à la gestion du crédit, 
  • des conseils dans la recherche de solutions adaptées,
  • l’aide à la constitution de dossiers, 
  • la mise en place d’un fonds de garantie.

En 2005, l'association a permis aux OP de bénéficier de prêts pour un montant total de 1.600.000 Fcfa.

Afrique Verte Niger entretient des relations de partenariat avec les institutions financières (SICR/KOKARI, MECREF...). La faiblesse du système financier décentralisé n’est pas favorable au financement des organisations paysannes. C’est pour cela que la question du financement de la commercialisation est l’un des enjeux majeurs de l’intervention d’Afrique Verte au Niger.

Grâce aux partenariats qu’elle met en place avec les organismes de crédit, Afrique Verte se porte garant des OP et leur permet ainsi un accès facilité au crédit en début de campagne agricole.

Banques céréalières en zone urbaine

Cinq banques céréalières ont été créées en milieu péri-urbain, à travers un projet pilote intitulé « Projet d’appui à la sécurité alimentaire des populations urbaines de la commune III de Niamey ».

Céréales sur les marchés nigériensLe projet, qui concerne 5 groupements féminins, présente deux particularités par rapport aux interventions antérieures en matière de sécurité alimentaire :

  • Il est mis en œuvre en zone urbaine, généralement considérée comme non vulnérable. 
  • Il s’adresse directement aux femmes qui, avec les enfants, sont les premières victimes de l’insécurité alimentaire.

L’évaluation du projet a montré que les populations pauvres des quartiers périphériques des zones urbaines sont également confrontées à des problèmes alimentaires et que les banques céréalières restent un bon moyen de les atténuer.

Appui au stockage et à la conservation des céréales

L’association propose aux OP des formations sur l’amélioration de la qualité des céréales (stockage, propreté, conditionnement…), thème primordial dans une région qui demande de plus en plus de produits compétitifs, pour concurrencer les produits importés.

Parallèlement, Afrique Verte contribue au renforcement des capacités de stockage des OP, par la construction et l’équipement de magasins de type « construction sans bois » en collaboration avec le projet Intrants FAO et l’ONG EDP de Maradi. 34 magasins de type « construction sans bois » en faveur des OP des régions de Tillabéry, Zinder, Dosso et Maradi ont été construits. Chaque magasin a une capacité de 25 tonnes, soit 850 tonnes de céréales qui seront bien protégées grâce aux bonnes conditions de stockage. En plus des nouvelles constructions, 5 anciens magasins en mauvais état ont pu être réparés et équipés.

 

S'abonner au flux RSS Site réalisé avec le concours du © UGOCOM 
Accueil