AcSSA - Afrique Verte Niger
 
  Actualités Niger
 
  Les programmes en cours
 
  Les bénéficiaires
 
  Les actions
        La structuration
        Les formations
        Appui à  la commercialisation
        Diffusion de l'information
        Transformation des céréales
        Actions particulières
 
  Les partenaires
 
  Rapports d'activités
 

La transformation des céréales

Groupement de transformatrices de céréales à NiameyLa transformation des céréales constitue un créneau porteur compte-tenu de la demande urbaine croissante en céréales rapidement consommables. Cette activité économique est une porte d’entrée pour l’amélioration globale du statut des femmes nigériennes et leur offre l’opportunité de pérenniser leurs revenus et des dégager des bénéfices.

Le marché des produits céréaliers transformés se développe mais l’offre locale peine à suivre. En 2007, Acssa - Afrique Verte Niger a démarré un projet de professionnalisation des femmes transformatrices de céréales de Niamey. Il s'articule autour :

  • D'une meilleure organisation des transformatrices (structuration au sein d’un réseau et reconnaissance juridique des unités de transformation).
  • La professionnalisation de l’activité à travers:
    • des formations techniques, qui permettent d’améliorer la production et la qualité des produits (avec contrôle de la qualité des produits en laboratoire), ainsi que d’élargir la gamme pour conquérir de nouveaux clients. 
    • des formations économiques (comptabilité, gestion d’entreprise), qui permettent une meilleure maîtrise des activités pour assurer la pérennité de leur travail. 
  • L’accès à l’information et une meilleure insertion dans la filière : matières premières, équipements, recherche, etc.
  • L’accès aux financements pour investir et développer l’activité.
  • L’amélioration de la commercialisation des céréales transformées à travers la diversification des circuits de vente (boutiques, foires...) et la promotion des produits auprès des consommateurs (sensibilisation et publicités).
  • Enfin, les femmes organisent un plaidoyer envers les décideurs afin de faire entendre leurs besoins.

En faisant de leur activité un métier à part entière, les transformatrices renforcent leurs capacités professionnelles et organisationnelles, se rapprochent d’une autonomie financière et affirment leur position sociale et économique. Le projet permet également de valoriser les céréales locales qui constituent la base de l’agriculture nationale (nouveau débouché pour les producteurs) et de répondre à la demande des consommateurs urbains.

Début 2012, AcSSA accompagne une quarantaine d'unités de transformation de céréales locales à Niamey, Say-Kollo et Zinder. 

 

S'abonner au flux RSS Site réalisé avec le concours du © UGOCOM 
Accueil