AcSSA - Afrique Verte Niger
 
  Actualités Niger
 
  Les programmes en cours
 
  Les bénéficiaires
 
  Les actions
        La structuration
        Les formations
        Appui à  la commercialisation
        Diffusion de l'information
        Transformation des céréales
        Actions particulières
 
  Les partenaires
 
  Rapports d'activités
 

La structuration

Afin d’améliorer le fonctionnement interne des organisations paysannes et banques de céréales, AcSSA - Afrique Verte Niger organise des animations sur différents thèmes : organisation interne, fonctionnement des instances, connaissance et respect des obligations légales (reconnaissance juridique), animation des membres, clarification des fonctions, préparation des plans d’actions, planification globale des activités, en particulier celles visant à s’approvisionner en céréales...Membres d'un groupement féminin en réunion à Agadez


La reconnaissance officielle des organisations paysannes, par l’obtention d’un agrément juridique, constitue la première étape dans leur processus de renforcement. Elle leur permet de commercer légalement et de pouvoir répondre aux appels d'offre. Elle est souvent une condition préalable pour bénéficier de l’appui d’un projet de développement et est indispensable pour que le groupement puisse accéder au crédit auprès des structures de financement. Les OP sont donc accompagnées pour la rédaction des textes statutaires, le dépôt des dossiers dans les administrations, l’organisation et la conduite des assemblées générales, etc.

 

Les unions et fédérations

Afin que les organisations paysannes locales puissent faire entendre leur voix au niveau national et accéder aux marchés, il est nécessaire de renforcer leur structuration en unions et en fédérations. Les unions regroupent ainsi leurs forces pour mieux défendre les intérêts des paysans, ce qui leur permet d’avoir plus de poids et facilite le dialogue avec les partenaires et les décideurs. Elles accompagnent les structures membres dans la recherche de débouchés, facilitent le groupement de l’offre et de la demande, participent à l’organisation des bourses aux céréales, etc.

Les formations d'AcSSA permettent de renforcer les capacités opérationnelles des faîtières sur différents thèmes : principes coopératifs, documents administratifs, possibilités de financement, techniques de négociation, montage de dossiers de projets… Les sessions s'appuient sur des livrets pédagogiques produits par l’ONG et diffusés aux bénéficiaires.

 

La fédération régionale de Tillabéry

L’ONG a accompagné la création de la fédération des OP de Tillabéry "Taasu Banci". Le processus de restructuration de la fédération régionale de Tillabéry a été conduit de façon démocratique et participative, en trois étapes :

  • Etape 1 : une mission d’information et d’identification des unions de la région a été organisée en collaboration avec les correspondants de l’Action Coopérative dans les départements (structure d’appui nationale). A l’issue de cette étape, certaines unions de banques de céréales hors réseau Afrique Verte ont manifesté leur intérêt pour adhérer à la fédération. 
  • Etape 2 : des séances d’éducation coopérative ont été organisées auprès des unions identifiées. Cette étape a été réalisée par le responsable régional de l’action coopérative de Tillabéry et les trois animateurs de l’ONG de la région. 
  • Etape 3 : un atelier a permis d’élaborer les textes fondamentaux de la fédération et de convoquer l’assemblée générale pour mettre en place ses organes et élire ses dirigeants.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu le 26 juillet 2005 à Tillabéry et a été présidée par le gouverneur de la région en présence du Directeur national de l’Action coopérative et des membres du comité technique régional de concertation sur les banques céréalières. La fédération régionale nommée "TAASU BANCI" a été créée à cette occasion. Elle est constituée de 33 membres (unions d’organisations paysannes et de banques de céréales).

Dans la région, les 7 unions du réseau AcSSA - Afrique Verte Niger sont : l’union HIMMA de Téra, l’union Haray Garey Tillabéry, l’union Boyanga de Say, l’union Tun Ka Key ni Bonga de Kollo, l’union Koundji de Filingué, l’union de Ouallam et l’union des groupements féminins Wafakey. Elles sont toutes membres de la nouvelle fédération.

 

S'abonner au flux RSS Site réalisé avec le concours du © UGOCOM 
Accueil