APROSSA - Afrique Verte Burkina
 
  Actualités Burkina
 
  Les programmes en cours
 
  Les bénéficiaires
 
  Les actions
        Bourse céréalière internationale
        Structuration
        Formations
        Appui à  la commercialisation
        Création de pépinière d'entreprises
        Transformation des céréales
        Diffusion de l'information
        Accès au crédit
        Commerce équitable
        Actions particulières
 
  Les partenaires
 
  Rapports d'activités
 

Aider les acteurs dans l'accès au crédit, par APROSSA

Les crédits octroyés aux organisations paysannes et unités de transformation par les structures de financement décentralisé leur permettent de disposer de liquidités pour l'achat des céréales et des équipements. Il existe peu de structures de crédit au Burkina et les opérateurs y ont rarement accès, du fait des conditions à remplir très contraignantes.

Pour faciliter l'accès au crédit, APROSSA - Afrique Verte Burkina assure l’intermédiation avec des structures locales, comme la Banque Agricole et Commerciale du Burkina (BACB) et les Caisses Populaires. Elles consentent des prêts aux bénéficiaires du réseau sous condition de garantie, gérée à travers un protocole d'accord.

De plus en plus rarement et à titre pédagogique, l'association propose directement un crédit aux nouvelles OP, en vue de leur apprentissage dans ce domaine.

Impact du crédit : exemple d'une unité de transformation

Membres du groupement avec les fours solaires acquis grâce au créditCe groupement, créé en 2000, regroupe 50 veuves du quartier Tanghin à Ouagadougou.

Grâce à l’intermédiation de l'association, il a bénéficié auprès de Micro–Start d’un crédit de 150.000 Fcfa remboursable en 3 mois avec un intérêt de 8%. Avec ce prêt, le groupement a acheté 10 sacs de maïs (75.000 Fcfa) et 3 sacs de graines de néré (60.000 Fcfa). 15.000 Fcfa ont été utilisés pour les menues dépenses de transformation.

Après 3 mois de travail, le groupement a soldé son crédit (intérêt + capital) pour un montant total de 177.000 Fcfa. Sur le bénéfice, une prime d’un montant total de 125.000 Fcfa a été dégagée et 12.500 Fcfa ont été attribués à chacune des dix membres du groupement. Il restait encore un montant net de 50.000 Fcfa qui a été épargné. Les primes reçues par les membres leur ont permis d’améliorer leurs conditions de vie ou encore de renforcer leur capital pour le petit commerce mené individuellement.

Un deuxième crédit, obtenu immédiatement après le premier, a permis au groupement de réaliser un bénéfice équivalent, venu renforcer l’épargne de 50.000 Fcfa. Cette fois-ci, le groupement a acheté un équipement composé de 3 séchoirs solaires, 4 bassines en aluminium et 2 grandes marmites.

Avec ces nouveaux équipements, le groupement a triplé sa capacité de transformation, ce qui lui permet aujourd’hui de distribuer régulièrement des ristournes à ses membres.

 

S'abonner au flux RSS Site réalisé avec le concours du © UGOCOM 
Accueil