Tous les articles

 France Burkina Mali Niger

Sécurité alimentaire au Sahel n°46
paru le 3 janvier 2011 (veille sectorielle)

Vous trouverez ci-dessous les liens* vers des d’articles parus le mois dernier sur le web et dans la presse internationale. Les questions de sécurité et de souveraineté alimentaires, notamment la filière céréalière au Sahel, y sont largement abordées.
 
Bonne lecture.
*Si les liens ne fonctionnent plus, vous pouvez consulter ces mêmes articles dans le document PDF en pièce jointe.
 
 
Sécurité Alimentaire au Sahel
La veille documentaire d’Afrique Verte
N°46 - décembre 2010
 Sélection non exhaustive. Les opinions développées n’engagent pas Afrique Verte
 
Niger : le taux de malnutrition chez les enfants reste alarmant, selon l'UNICEF
Le 29 décembre 2010, Centre d’actualités de l’ONU
Malgré une bonne saison agro-pastorale 2010, la situation nutritionnelle des enfants demeure alarmante au Niger où plus de 15 enfants sur 100 souffrent de malnutrition aiguë selon les résultats d'une enquête sur la nutrition de l'enfant rendus publics en décembre, a indiqué le Fonds des Nations Unies pour l'enfance.
> Voir l’interview de Guido Cornale, Représentant UNICEF Niger : http://www.podcastjournal.net/NIGER-TAUX-DE-MALNUTRITION-ALARMANT-CHEZ-LES-ENFANTS_a6866.html
 
Burkina Faso : " Souvenir de 50 ans d'importations alimentaires..."
Le 28 Décembre 2010, Le Pays (Burkina)
A la faveur de la célébration du cinquantenaire de l'accession de notre pays à l'indépendance, la Confédération paysanne du Faso (CPF) dresse un bilan des acquis et des défis du secteur agro-sylvo-pastoral burkinabè.
 
Décoration à l'Ambassade de France au Mali : Mme Mariko Fadima Siby élevée au grade de Chevalier de la Légion d'honneur par Sarkozy
Le 27 décembre 2010, L’Indépendant (Mali)
La Directrice de l'Unité de transformation et de conditionnement de denrées alimentaires (UCODAL) Mme Mariko Fadima Siby, vient d'être élevée au grade de Chevalier de la Légion d'honneur par le président Français, Nicolas Sarkozy. Elle a reçu, le 14 décembre 2010, sa décoration des mains de l'Ambassadeur de France au Mali, Michel Reveyrand De Menthon, lors d'une réception à la résidence du diplomate.
 
19e session du conseil d’administration de l’OHVN : L’office réalise un excédent de 84000 tonnes
Le 27 décembre 2010, Le Républicain (Mali)
Conforter les acquis et diversifier les sources de revenus des producteurs, promouvoir les filières comme le coton, le pourguère, le beurre  de karité, l’ail et l’arachide, telle est la vision de l’Office de la haute vallée du Niger (OHVN) pour la campagne 2011-2012. Elle connaîtra un excédent de 84000 tonnes pour cette campagne 2010-2011 sur une prévision céréalière qui a été estimée à 253000 tonnes. C’est ce qui est ressorti lors de la 19e session du conseil d’administration de la structure tenu à son siège le 23 décembre 2010
 
Prospection pour l'avenir de la sécurité alimentaire au Burkina
Le 26 décembre 2010, Le Pays (Burkina)
Il s'est tenu les 20 et 21 décembre 2010 à Bobo-Dioulasso, la bourse nationale aux céréales. Organisée par l'organisme œuvrant à la sécurité alimentaire APROSSA/Afrique verte en partenariat avec la Confédération paysanne du Faso (CPF), la bourse céréalière de cette édition s'est placée sous le thème : "Rôle et place des organisations professionnelles agricoles dans le dispositif de souveraineté et la sécurité alimentaire". Durant les deux jours, les participants venus de plusieurs pays ont adopté des mesures permettant de garantir la sécurité alimentaire.
 
Rapport national sur le développement humain durable 2010 : Le Mali reste parmi les pays à faible développement humain
Le 23 décembre 2010, L’Indépendant (Mali)
Le Mali, tout comme d'autres pays d'Afrique et du Monde, a vécu la crise alimentaire  mondiale qui a démarré en 2007. Il s'agit d'une crise liée à la flambée des prix des produits de base, qui a été à l'origine de nombreux troubles observés dans plusieurs pays (Mauritanie, Burkina Faso, Togo, Côte d'Ivoire, Egypte, ...). L'Etat, les différents partenaires sociaux et les  partenaires techniques et financiers ont été mobilisés pour y faire face. A cela s'est ajoutée une crise d'offre interne qui avait démarré en 2004, suite à l'invasion acridienne et la mauvaise pluviométrie.
 
Aménagement hydroagricole : L'APEJ s'engage à aménager 120 ha à l'Office du Niger
Le 23 décembre 2010, L’Indépendant (Mali)
Dans le cadre de l'action de soutien à la croissance économique, l'Agence pour la promotion de l'emploi des jeunes (APEJ) a décidé de s'engager dans les aménagements hydroagricoles. Après l'aménagement du canal de 6 km qui approvisionne en eau la zone d'installation des jeunes de Siengo, la réalisation des travaux terminaux sur 227 ha à Ké-Macina, la réalisation des travaux terminaux sur 171,6 ha à Siengo, l'APEJ s'est engagée à aménager 120 ha dans le même village pour un montant de plus d'un demi milliard de CFA. Et cela, afin d'apporter sa pierre à l'action de soutien à la croissance économique du Mali.
 
Moins de pesticides, plus de rendements et de revenus
Le 20 décembre 2010, FAO média center (Italie) 
Le Programme de gestion intégrée de la production et des déprédateurs en Afrique de l’Ouest enregistre des progrès notables. En Afrique de l'Ouest, grâce à un projet international qui promeut les pratiques agricoles durables, des agriculteurs sont parvenus à réduire l'utilisation des pesticides toxiques tout en augmentant leurs rendements et leurs revenus et en diversifiant les systèmes culturels.
 
Pour un peu plus de 50 milliards de francs Cfa : Wade brade la vallée à des Saoudiens
Le 20 décembre 2010, Le Quotidien (Sénégal)
Appât du gain, intérêt national mal compris ? Quoi qu’il en soit, des services de l’Etat étudient avec sérieux la possibilité de céder une bonne partie des terres de la vallée du fleuve Sénégal à des investisseurs saoudiens intéressés par la production du riz pour leur pays. Cela, avec semble-t-il, la bénédiction des autorités à de très hauts niveaux.
 
Sécurité Alimentaire au Burkina Faso : la FAO appuie les producteurs semenciers
Le  15 Décembre 2010,  Bulletin de la délégation CE au Burkina Faso
A l'occasion de la campagne humide 2010-2011, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a soutenu 100 000 producteurs vulnérables à travers la "Facilité alimentaire", instrument financier mise en place par l'Union européenne en fin 2008 pour lutter contre les effets négatifs des crises économiques et alimentaires au Burkina Faso, consécutive à la flambée des prix des denrées de base.
 
Micro-finance : le Warrantage comme palliatif au système bancaire classique
Le 12 décembre 2010, Fasozine (Burkina)
Du 23 au 25 novembre 2010 s’est tenu à Ouagadougou (Burkina Faso) un atelier sur le Warrantage, système de « crédit stockage ». Organisé par le projet régional FAO « Capitalisation des bonnes pratiques en appui à la production agricole et à la sécurité alimentaire », le séminaire a regroupé des participants et des participantes venu-e-s du Mali, du Niger et du Burkina, pour leur permettre de partager leurs expériences sur ce système.Cet article donne le point de vue des promoteurs.
 
Espace UEMOA : un accord signé dans le sens de la sécurité alimentaire
Le 7 décembre 2010, Sidwaya (Mali)
La commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a signé lundi 6 décembre 2010 à Ouagadougou, une Convention de mandat avec le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO). Un acte qui permet désormais à l’Union de prendre part aux activités du club afin de favoriser le développement économique dans le monde.
retour
S'abonner au flux RSS Site réalisé avec le concours du © UGOCOM 
Accueil